dimanche 17 août 2014

CHANGER LE MONDE # 2

Non, on ne va pas refaire le monde. Mais, alors, dites-le bien aux révolutionnaires industriels qui, pour faire toujours plus d'argent, cherchent, par les moyens les plus sales, à éradiquer nos traditions dans ce qu'elles ont de meilleur. Non, on ne va pas changer ce qui reste d'esprit de vérité et de justice au profit d'un utilitarisme prédateur. Oui, il faut lui retourner ses slogans de conservation pour tout ce qui concerne le meilleur de l'homme, et mettre  ses slogans de révolution philanthropique, ses leçons d'humanisme commercial face aux mensonges et aux crimes renouvelés qu'ils engendrent au nom d'un faux progrès et d'une illusion de liberté.

Si on ne peut pas changer le monde, on doit d'autant mieux refuser de changer ce qu'il a de meilleur, pour conserver un équilibre face à un terrorisme économique masqué assis dans le sens du quotidien contre la véritable histoire humaine de ce monde. Nous sommes d'accord : on ne va pas changer le monde, il faut le remettre sur son axe, s'il en a encore un, puisque le jeu consiste, depuis 1914, à nous faire méthodiquement douter qu'il en ait jamais eu un.



 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire