dimanche 14 décembre 2014

DERNIERS PREMIERS






Dans cette guerre sans fin, nous sommes en paix jusqu'à la fin. Face aux terrorismes des uns et des autres, nous sommes debouts, seuls, impassibles, armés de paix : nous ne nous battons que pour la vérité, le reste est mensonge, leurre, illusion, manipulation, engrenage. La non-violence, celle des premiers chrétiens – parmi d'autres premiers nous pensons, chez nous en Europe, aux stoïciens oubliés, est le seul moyen qui soit la vraie fin. Le refus de la puissance, la seule voie sans sentiment d'impuissance. La voie du Samouraï, là-bas, à l'autre bout du monde, dit aussi que le vrai guerrier n'a pas besoin de se battre. Sereins sont le combat spirituel et l'esprit d'enfance : même la mort est heureuse dans notre Tradition, comme au Japon ancien. Le reste est propagande ordinaire, moderne, vieille comme le vieux monde. Un monde qui a perdu son honneur au jeu du hasard et de la nécessité. Nous sommes les derniers premiers, et c'est tous les jours un beau jour rouge. Les sagesses se rejoignent, non sur les mots, mais sur la chose, le principe et son langage.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire