mardi 13 janvier 2015

NOUS SOMMES DES MILLIONS




« Nous sommes des millions », dit la chanson. Si c'est vrai, alors, comme avant la Grande Peur de 68, nous nous mettrons, après avoir éteint nos petits portables aux grandes oreilles, à parler et à nous reparler. 

À parler à ceux qui sont payés pour nous écouter, dans tous les sens du terme, et alors la formule devoir de vérité reprendra le sens qu'elle n'aurait jamais dû perdre dans ce pays, ni ailleurs, par delà toute mondialisation du mensonge des uns et des autres.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire