mardi 10 mars 2015

L'ÂGE D'OR (PROLOGUE)






L'ÂGE D'OR (Prologue)

 Prologue extrait du commentaire du texte de Clausd : La Technique et l'Humain 5, Domestication.
L'ÂGE D'OR


***




« (…) en ce qui concerne l'activité morale, ce progrès dans la connaissance de la loi naturelle qui est l'exemple le plus irrécusable de progrès dans l'histoire de l'humanité. » Jacques Maritain



***


L'Âge d'or, vérité humaine éternelle plus essentielle que l'impressionnante réalité passagère de son éclipse destructrice. Il est parfois meilleur d'avoir tort en défendant une cause perdue que d'avoir raison en justifiant le pire dans son minable mérite d'exister.



Sa demande perverse de durer à notre esprit désorienté le temps d'une illusion, partagée comme un virus, à notre esprit malade, n'est ni acceptable ni acceptée.



L'ambition technicienne de nos temps maudits, dans les ravages de ses conséquence sur le vrai « milieu », n'est pas plus envisageable, malgré les puissantes « vertus » de sa « vertu » de

puissance pure, que ne le fut le nazisme, ni que ne le fut jamais toute forme de fascisme – avant que le monde n'entre en guerre sainte laïque contre eux. Ce mal absolu ne peut être combattu que par le la non-violence et la non-collaboration.



Jamais nous ne sacrifierons, nous, derniers mohicans gréco-celtiques chrétiens d'Europe, aucune forme de Sagesse ni à la Technique ni à la Science. Nous, qui savons depuis toujours qu'il n'y a de « magie blanche » que dans la divinité qui habite la Nature. 


 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire