samedi 28 mars 2015

BALANCIER DE NEWTON - LES INVERSEURS # 2




« Le Balancier de Newton est une expérience célèbre : plusieurs billes alignées les unes contre les autres sont suspendues par un fil à un support. Lorsqu'on met en mouvement plusieurs billes à une des extrémités du dispositif, en les lâchant d'une certaine hauteur, elles viennent percuter les billes restées immobiles. On a alors le même nombre de billes mises en mouvement à l'autre extrémité du système. »



Le monde bouge, il ne change pas : il avance dans la course folle tranquille de son espace temps sauvage et nécessaire, le besoin de son destin, l'idéal de sa métaphysique – mais il ne change pas. 

Fidèle à l'enfance humiliée, à la race interdite des racines, à la nuit des sources souterraines. C'est les racines de la nuit que ces malades veulent mettre à jour, quand tant d'autres veulent éradiquer la nuit elle-même, comme on émonde l'arbre du monde au printemps du mal. 

Ces jardiniers-là sont les Grands Déforesteurs, mais la lumière du monde n'a que le sens vivant du nouvel éclos sur branche. Les inverseurs ne travaillent, à terme, qu'à leur propre renversement – sur lequel ils ne sont qu'assis rimbaldiens. 

Ils ne feront que faire bouger le monde : leur course à l'abîme lui redonnera l'élan nécessaire pour remonter tout en haut, sans eux, à son point de départ exact, immobile.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire