lundi 16 mai 2016

LA VÉRITÉ # 29 COMME JAMAIS






Ne jamais dire jamais. Pas risquer de mentir, même si c'est pour dire ne mentir jamais. Que veut dire ce jamais ? Que veut dire ce ne pas le dire ? Voila l'impératif catégorique absolu le plus masqué du monde.

Jamais avait il y a peu, avec son point d'exclamation naturel et bien né, la forme d'un refus intérieur farouchement extériorisé, d'un radical cri du cœur . Ne pas dire, lui, par une sorte de superstition que pourrait exprimer un enfant simple veut dire, par peur : il ne faut pas. Et signifier comme une sorte de vague ou mystérieuse acceptation : on ne sait jamais, et comble du paradoxe, en utilisant le mot jamais comme une certitude absolue, tout en l'interdisant ! La peur a des mystères, c'est certain, comme l'incertitude elle-même a ses angoisses subtiles.

Pourtant le vrai jamais n'a rien à voir avec le savoir établi, mais tout avec une illogique intuition intrinsèque – sauf en logique, donc. Quelle est cette logique qui refuse le jamais ? Il faut écarter celle, toute faite de sagesse, et qui pour cette raison même n'a pas grand-chose à voir avec la logique pure et dure. On peut même oser affirmer que, dans ce cas, la sagesse est plutôt la forme prise de la logique naturelle. Non, ce qu'il faut voir, c'est la rationnelle, non celle qui conseille, mais celle qui interdit à demi-mot, et même menace – d'où la peur.

Cette certitude absolument certaine de sa vérité relative, objective tellement qu'elle se permet d'en écraser tout sujet, ce qui est de bonne guerre dialectique, mais aussi et surtout l'être qui parle, ce qui est une sorte de crime contre l'humanité de la parole en tant que telle, comme le savent si bien tous ceux qu'on n'écoute jamais. Tellement sûre de son fait qu'elle l'étend carrément à tout l'univers connu et inconnu, le soumettant à ses lois de rapports croisés comme un barbelé structurel : le camp est sans limites !

Derrière cette apparence bonne sous tous rapports à la réalité du « monde de la déficience » tel que défini par Maslow, se cache parfois un mensonge muselant par le bas ce qu'il peut y avoir de plus haut dans l'humain. Son apprentissage obligatoire se fait dès le tout petit âge, qui fait que la superstition scolaire s'impose violemment aux plus démunis psychologiquement, comme vérité absolue des plus grands. Traumatisme garanti pour les meilleurs enfants du méta-besoin. La vérité du cœur ne doit jamais passer avant les autres! Même une fois, les enfants.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire